dimanche 16 février 2014

Après celui du Rwanda, la France commet un autre Génocide en Centrafrique

L'opération française en Centrafrique n'est pas près de s'achever

«Je crois que ça sera plus long que prévu.» Jean-Yves Le Drian a prévenu samedi que l'opération militaire française en Centrafrique devrait encore durer, au lendemain de l'annonce de l'envoi de 400 soldats français supplémentaires dans ce pays. «Le niveau de haine et de violence est plus important que celui qu'on imaginait», a justifié le ministre de la Défense sur France Inter.

Une opération militaire «ne se décrète pas comme du papier à musique, il faut s'adapter, se rendre compte des situations et répondre au besoin de sécurité en fonction des événements», a-t-il également expliqué. Début décembre, lors du lancement de l'intervention française, le président François Hollande avait évoqué une opération «rapide».

suite de l'article sur le figaro

Aucun commentaire: