vendredi 7 février 2014

Entre la Libye et le Danemark, Goldman Sachs n'utilise pas les mêmes Arnaques

Notes perso : pendant qu'on nous montre la main droite qui nous amuse ou nous heurte ( c'est selon ) de ces gueguerres arabo-arabes, musulmano- musulmanes, sinon berbero-berberes ( ghardaia ) quand c'est pas des nègro-nègres ( centrafric ), une main gauche s'occupe en toute discrétion d'autres enjeux plus sensibles encore que des corps déchiquetés généreusement montrés à la télé, il s'agit d'argent ( l'economie ) et donc le vrai nerf des guerres qui explique en grande partie les raisons cachés

mais tout fini par s'arranger..... en mal ou en catastrophe, la crise economique et financière ne s'applique pas de la meme façon en Islande qu'en Grèce ( presque africaine ) et Goldman sachs, la banque mafieuse la plus puissante du Monde ne peut pas arnaquer de la meme manière, un petit peuple "civilisé" comme les Danois, d'un assemblage de tribus qu'est la Libye en sommeil durant 40 ans sous kadhafi

voiçi donc deux liens qui expliquent le cas de la Libye et le Danemark pour presque les memes raisons, cependant, il faut avouer que les Danois ne se mobilisent pas uniquement pour leur argent, leur liberté de s'exprimer ou de caricaturer, mais aussi jaloux de leur savoir vivre comme par exemple leurs fameux gateaux ceci dit, nous n'avons certes pas le meme savoir vivre que les Danois, mais coté gateaux,faut voir avec Meriem !! LOL

La Libye a-t-elle été arnaquée par la banque Goldman Sachs?

Soupçonnée d'avoir joué un rôle majeur dans l'aggravation de la dette publique grecque, la banque d'investissement Goldman Sachs est désormais accusée par les responsables de l’Autorité libyenne d’investissement (LIA) d'avoir encaissé un pactole de « 350 millions de dollars sur une transaction d’un milliard de dollars ».

Les responsables de l'Autorité libyenne d’investissement (LIA), dont la principale mission consiste à gérer les revenus pétroliers de leur pays, étaient entrés en contact avec le groupe Goldman Sachs réputé pour ses activités spéculatives hautement rémunératrices. Sans véritable expérience de la finance internationale, contrairement aux goldens boys de Goldman Sachs qui en maîtrisent tous les mécanismes, les dirigeants de l'Autorité libyenne d’investissement ont été orientés sur "le marché des produits dérivés", ce qui a permis au géant américain de la finance d'encaisser un rapide et juteux bénéfice.

Se sentant abusés, les responsables de l’Autorité libyenne d’investissement ont décidé de s'adresser à La Haute Cour de Londres, espérant ainsi obtenir une réparation pour ce préjudicie financier. Suite à cette mise en cause, Goldman Sachs s'est contenté de réagir par l'intermédiaire de son porte-parole en affirmant que la plainte est « sans fondement ».

lire la suite de l'article sur oumma com

Les Danois se révoltent contre Goldman Sachs

Depuis vendredi, la banque d'affaires américaine est entrée au capital de la compagnie danoise de production d'énergie. Pétitions, manifestations et explosion du gouvernement n'y ont rien changé : le texte a été voté.

Les Danois sont en colère. Il ne veulent pas que Goldman Sachs se mêle de leurs affaires. Ces dernières semaines, 200 000 personnes, soit plus d’un Danois sur 30, ont signé une pétition pour empêcher la sulfureuse banque d’affaires américaine d’entrer au capital de leur compagnie nationale de production d’énergie.

L’initiative émane d’un parfait inconnu et pourtant « c’est sans doute la plus grosse pétition jamais signée au Danemark et la plus grosse mobilisation populaire depuis des années », souligne Bjørn Willum, correspondant à Paris pour la télévision danoise. La semaine dernière, la crise, latente depuis le début du mois de janvier, est devenue politique. Dans la foulée d’une manifestation organisée jeudi dernier, à la veille du vote au parlement, six ministres socialistes ont démissionné.

lire la suite de l'article

Aucun commentaire: