vendredi 7 février 2014

Tôt ou tard, On devra payer pour circuler dans les grandes villes Algériennes

Notes perso: sans risque de me tromper, et étant donné l'experience de ce qui s'est passé en Algérie ces 20 dernieres années, on peux dire qu'on va copier systématiquement comme pour le sujet sur la circulation automobile d'aujourd'hui ainsi que tout ce qui se fait de 'mauvais' ou 'contraignant' ailleurs, pendant qu'on s'arrange toujours pour éviter d'appliquer les choses intéressantes et surtout agréables au plus grand nombre, ainsi va notre société, et la faute n'est pas obligatoirement liée aux "décideurs officiels" bien que pour la circulation ils y sont sans aucun doute, mais bon, ils se sont bien démenés pour formater les esprits et les mentalités et brouiller ainsi les résponsabilités.

Rouler en zone urbaine coûtera 9 cents par kilomètre

Le très attendu projet pilote de taxe kilométrique pour les voitures de particuliers commencera le 17 février. Rouler en zone urbaine pourrait à l'avenir coûter 9 cents par kilomètre, contre 5 cents sur l'autoroute et 6,5 sur les autres routes, écrivent vendredi De Morgen et Het Laatste Nieuws. Quelque 1.200 personnes participeront au projet.

Les Régions wallonne, flamande et bruxelloise ont trouvé un accord sur les tarifs de la taxe kilométrique. Le principe prévoit une taxe automobile sur chaque kilomètre parcouru, en fonction des heures de pointe ainsi que du type de route empruntée par le conducteur. Le projet pilote commencera le 17 février dans la zone couverte par le futur RER ferroviaire ainsi que dans Bruxelles et sa périphérie.

La taxe sera plus chère durant les heures de pointe - de 7h à 9h et de 16h à 18h - et les automobilistes pourront rouler "gratuitement" entre 22h et 5h. Aux heures de pointe, le montant atteindra 9 cents par kilomètre en zone urbaine. Le système prévoit également une taxe de 5 cents par kilomètre sur les autoroutes et de 6,5 cents sur les autres routes.

Avec ce projet pilote, les Régions veulent mesurer l'effet d'une taxe kilométrique sur la conduite des automobilistes. Près de 1.200 personnes participeront à ce projet pendant environ deux mois, à l'aide d'un GPS qui calculera les distances parcourues.

via

Aucun commentaire: