samedi 1 mars 2014

on s'adresse aux tubes digestifs, aux croyants, aux militaires et aux morts, jamais aux citoyens

Ce en quoi Hamrouche a trahi

par Kamel Daoud

Conférence de presse d'avant-hier ? Hamrouche a raison. Hamrouche a tort. Il a raison quand il s'adresse à l'armée pas au peuple. Un peuple c'est la part sublimée de la foule. Cela se mérite, se construit, se défend. On peut être nombreux sans être un peuple. Et lorsqu'on ne l'est pas, on ne pèse pas et on ne décide pas. Cela blesse l'image qu'on a de soi et heurte la dignité, mais c'est ainsi. Mouloud Hamrouche le dit crûment. Parce que c'est un militaire et garde à l'esprit ce dont il est convaincu : l'Armée populaire nationale est l'armée nationale de Libération et c'est elle qui vote. Cela la mène à la position de l'unique décideur mais aussi de l'unique responsable de ce pays et de son drame.

suite sur le quotidien d'oran

Il a choisi le cimetière d’El-Alia pour l’annoncer Kamal Benkoussa se retire de la course à la présidentielle

Encore un candidat qui jette l’éponge avant même la confirmation des candidatures retenues. Après Soufiane Djilali de Jil Jadid, qui a décidé de ne pas prendre part aux joutes électorales d’avril, Kamal Benkoussa lui emboîte le pas et annonce, lui aussi, son retrait de la course à la présidentielle. M. Benkoussa a choisi un lieu symbolique pour porter à l’opinion publique sa décision. En effet, c’est au cimetière d’El-Alia qu’il a rendu hommage aux martyrs et aussi annoncé son retrait. C’est avec amertume, certes, mais aussi avec courage et conviction, que le jeune universitaire s’est rendu à El-alia

suite de l'article sur Liberté

Aucun commentaire: