dimanche 16 mars 2014

Une "campagne electorale" toute prête prétendument proprette mais au ras des pâquerettes

Notes perso: au dela du fait qu'il n y a ni réelle campagne électorale encore moins une election présidentielle, il y a tout de meme la réalité du terrain,on ne peux pas faire semblant et se contenter de ne rien faire, il faut tout de meme bien "meubler" pour occuper les esprits faute d'amuser la galerie, c'est le rôle qu'on a donné à quelques "hommes politiques", comme Abdelmalek Sellal ou amara benyounés sans compter les intrus incontournables comme Belkhadem et Ouyahia

je me demande quand à moi, comment des gens, à priori censés à qui resterait encore un semblant d'esprit critique .....pour notre situation plus critique encore, s'attardent à s'offusquer ou s'indigner pour des propos qui semblent plus sortir d'un terrain de foot que d'un domaine politique ( chaoui makrout, yenaal bou elli mayhabnache, et autres plaisanteries de mauvais gout )

s'il faille s'indigner, c'est de voir comment les Algériens ont pu laisser leur pays arriver à ce niveau, le fameux ras des pâquerettes ( voir wiki ) et pas seulement juste viser les quelques clowns du moment.

Aucun commentaire: