vendredi 13 juin 2014

Serait il possible de sortir un jour le football de l'affligeant Dieu Argent ?


"Dans le foot, on est passés des nations au... par asi

Le foot est-il condamné à être ce spectacle enseveli sous les millions et les milliards, parfois violent, et dont les stars se retrouvent à la rubrique faits-divers ? Et si, au contraire, il existait un alter-foot, avec des clubs gérés par les supporters, résistant à l’argent, et aux principes vertueux ?

En Europe, des clubs expérimentent des modèles alternatifs qui visent à revenir aux vertus originelles du sport. Peut-on y croire ? Avec nous, trois invités : Vikash Dhorasoo, ex-joueur international et membre de l’association Tatane qui promeut "un foot durable et joyeux", François Ruffin, journaliste de Fakir et reporter de Là-bas si j’y suis sur France Inter et enfin Michel Caillat, auteur d’un ouvrage qui démonte les idées reçues sur "l'idéal sportif".

suite de l'article sur le site d'arret sur images

Nicolas Anelka ne regardera pas le Mundial

suite sur le figaro

LE SCAN - Trois mois après l'affaire de la quenelle, Nicolas Anelka reprend la parole. Et il accuse Manuel Valls d'avoir été sous l'influence de sa femme, Anne Gravoin.

A Metronews, Nicolas Anelka se livre sur Dieudonné, l'affaire de la «quenelle» et le rôle des pouvoirs publics. Et il s'en prend particulièrement à Manuel Valls. «Il n'est pas très méchant», déclare-t-il. Et poursuit: «Je pense plutôt qu'il a été sous l'influence de sa femme dans cette affaire de quenelle».

suite sur le figaro

Aucun commentaire: