vendredi 25 juillet 2014

l'Occident et ses "djihadistes téléguidés" détruisent les traces de la Civilisation Arabe

Notes perso/ On est entré dans la phase ultime de destruction des "témoins physiques" de la civilisation arabo islamique

après une longue colonisation, l'occident à sciemment soutenu des dictateurs et autres régimes obscurantistes afin d'oeuvrer à fabriquer l'Homme nouveau ( dixit Chadli Bendjedid )

cet "homme nouveau" formaté, n'a non seulement pas du respect pour son prochain, ni pour lui meme d'ailleurs encore moins pour la nature, l'environnement...

quand à la vieille pierre et les traces de l'Histoire, l'ignorance accumulée depuis est entrée définitivement dans les genes de l'Arabo Musulman et Africain, au point de finir par laisser croire à ses propres mensonges ( Discours de N Sarkosy à Dakar )

Rappelez vous,pour le besoin de sa propagande,ce que l'occident avait fait comme tintamare concernant les Boudhas Géants de Bamiyan, alors que c'était possible de les sauver,

on avait en revanche à peine ébruité l'information concernant le musée de Baghdad,les mosquées de Tombouctou et ses bibliothèques, les bijoux historiques en Syrie et la liste est effrayante à énumérer, tout cela est parti en fumée

et l'ultime coup de pioche, tout sioniste qui se respecte sait que ça sera la Mosquée Omar de Jerusalem, celle qui jouxte le mur des lamentations pour sortir du sous sol le temple de Salomon déjà bien avancé

maintenant, à part les enjeux eschatologiques ( fin des temps ) pour celui qui veut comprendre les vrais enjeux terre à terre, ce n'est pas seulement la population arabe qu'on décime pour s'accaparer ses richesses ,c'est carrément son Histoire, sa mémoire et son identité qu'on doit d'effacer, pour ne plus risquer à devoir s'expliquer avec la prochaine génération...

Quand les djihadistes s'en prennent au patrimoine culturel

Les djihadistes de l'État islamique ont fait exploser jeudi la tombe du prophète Jonas, lieu de pélerinage situé dans la ville de Mossoul, qu'ils contrôlent.

Les djihadistes de l'Etat islamique (ex-Etat islamique en Irak et au Levant, EIIL) qui contrôlent depuis un mois la ville de Mossoul, au nord de l'Irak, ne s'en prennent pas seulement à la population. Ils ont aussi entamé une campagne de destruction de tout patrimoine qu'ils jugent anti-islamique selon leurs critères. Jeudi, ils ont ainsi fait exploser à Mossoul la mosquée reputée pour abriter la tombe du prophète biblique et coranique Jonas (Younes en arabe), selon la chaîne américaine CNN. La mosquée était construite sur une site archéologique datant du VIIIe s. avant J.-C. Aujourd'hui ne subsiste qu'un tas de pierres. Les djihadistes, qui ont instauré un califat, ont notamment déjà détruit plusieurs mosquées chiites, l'Etat Islamique sunnite rejetant les autres branches de l'islam et condamnant la vénération des tombes.

SUITE DE L ARTICLE SUR LE FIGARO

Aucun commentaire: