samedi 9 août 2014

Dites, et si vous seriez obligé de manger des insectes pour survivre ?

Depuis tout petit, j'étais trés difficile pour me faire bouffer autre chose à part les frites encore des frites et parfois une omelette, la liste devrait s'arreter presque à deux ou trois trucs en plus, ça tombait bien pour ma mère qui n'a jamais été une grande cuisinière, et les difficultés de la vie aidant, fallait pas trop compter sur un quelconque possible changement

plus tard, des gens bien intentionnés m'avaient dit que seule l'Armée en Algérie était capable de changer ce genre de phobie alimentaire de gré ou de force, ça tombait mal, j'étais entretemps parti loin, l'armée c'était pour les autres...

quand pour la première fois j'avais mangé des cuisses de grenouilles dans un restaurant chinois et que je l'ai su que plus tard à l'addition, j'ai mis presque une semaine à éviter d'y penser pour ne pas vomir, pourtant, je me rappelle dans les années 80 il y avait un resto derrière la grande poste à alger c'était sa spécialité, il avait meme une grenouille en guise de logo pour son enseigne, j'aurais du m'y habituer à l'époque, j'aurais au moins diversifier mon alimentation plus tard sans grande gene

une fois en touriste, j'ai bouffé dans un resto zaama assez huppé ( st denis de la réunion ) de la tortue, je voulais juste paraitre un mec normal qui apprécie les choses comme les autres, pensez vous, j'ai mis des mois à m'en remettre, et maintenant, au lieu de penser à toutes ces belles choses de ce petit patelin exotique, j'y pense encore à ce déjeuner avec un arrière gout qui a longuement perduré irrationnellement

ça me rappelle entretemps que tout petit, j'avais avec ma petite copine de voisine, ramassé des escargots derrière la maison, et je l'ai vu mettre le feu à ébullition et les escargots qui commençaient à sortir du haut de la cassrole, dégouté pour la vie !!!

trés récemment cette fois çi, mais accrochez vous, c'est de moins en moins ragoutant, j'étais en déjeuner avec un couple de jeunes chinois, quand la femme de mon copain lui demande avec une nonchalance bien de chez eux, de retirer un truc noir de son assiette,

pensez vous, il a gobé la mouche comme si rien n'était, moi qui aimait bien etre en compagnie de ce jeune homme, depuis, j'ai eu du mal surtout quand il m'avait dit que sa femme comme toutes les chinoises bouffaient du placenta de leur nouveaux nés pour avoir bonne mine, alors la, j'ai dit basta, c'en est trop

et depuis quelques temps,j'avais entendu des vertes et des pas mures que ce soit à la télé, par mes lectures, ou lors des discussions, mes amis étrangers me prennent pour un has-been pour ma simplicité, et le suis réellement,

j'ai jamais pu faire de voyage en Asie en grande partie à cause de cela, et depuis ces histoires d'insectes comestibles et autres animaux divers et variés font la une des journaux occidentaux et émissions télés, au point que l'Union Européenne ainsi que l'ONU enfin sa branche aussi pourrie que sa maison mère,la FAO recommande à l'avenir de se préparer à bouffer toutes ces protéines à portée demain, mais oui c'est ça !

maintenant, quand je lis qu'en Europe,on commence sérieusement à s'y mettre, à voir cet article qui m'a poussé à ces confessions, je me dit que nous autres en Algérie, on en serait jamais capables de suivre le mouvement

c'est du moins ce qu'on pense généralement mais à tord, parce que déjà, on en bouffe tous les jours sans le savoir ( ah la salade composée !!! ) et puis, mes parents m'ont raconté qu'on a mangé des sauterelles une saison dans les années 40 à cause de la famine et la guerre en Europe, pourtant, les sauterelles, ç'est bien un plat de chez nous à part entière si j'ose dire, il suffit d'aller au de la de la wilaya de Msila, et vous y etes

ensuite, il faut croire que nous autres arabo musulmans, culturellement parlant, ça n'a rien de religieux, on attend la faim et la famine et la guerre pour bouffer des trucs qu'on s'interdit en temps normal sous de farfelus pretextes , la religion vient juste pour amuser la galerie,une petite fatwa zaama pour "hallaliser" la chose, alors qu'on peux habituer nos palais ( pas ceux d'Elmouradia et des clubs de pins hein ) à ce genre d'amuse gueules .....vivement la guerre pour courir derrière les souris et autres grelou, ça grouille de partout par chez moi..... miam miam miam BOUM BOUM BOUM

Aucun commentaire: