samedi 2 août 2014

La Tunisie pourra elle integrer toute sa population émigrée en Libye ?

L'immense majorité de nos compatriotes ne mesurent pas encore la dramatique et inévitable propagation de la tragédie Libyenne dans le reste du Maghreb et peut meme se prolonger bien au dela

les esprits les plus éclairés sont encore à ironiser sur le "travail" de BHL et la soit disant inattendue conséquence de l'invasion euro américaine de la libye devant l'indifférence totale ou presque des autorités maghrébines mais aussi les populations lobomotisées par les années du khorotisme kadhafin comme le reste des pays arabes et musulmans,

en realité, tout était bien calculé à l'avance, ces gens la savent ce qu'ils font, ils ont un plan, et ça marche à merveille

et qu'est ce qu'ils veulent faire, ou veulent ils en venir ?

simple comme bonjour, on ne peux pas permettre à l'Europe d'entrer en guerre et laisser le Maghreb intact, c'est trop risqué de voir l'Afrique du Nord sortir son nez du moyen age, et faire jonction avec un quelconque pays des "Brics"

si on a droit à leur bagnoles, à leur téléphones et ordinateurs et tous leur derniers joujous, on peux du jours au lendemain revenir à l'age de pierre, on y est de toute façon, à voir une partie de la palestine, de l'irak, de la syrie, du yemen, de la libye, de la somalie, du sahel....

la Tunisie ne pourra pas contenir sa propre population émigrée....seulement en Libye, alors, si on ajoute celle d'Algérie, de l'europe du sud seulement....

donc, la Tunisie va bouffer son pain noir, démocratie ou pas, cela relève de la stupidité de parler de Démocratie quand le feu vous cerne de partout

la Tunisie n'est qu'un petit pays tampon, le vrai merdier, le grand cauchemar, la grande joie du Monde à la Mad MAX sera inéxorablement notre pays l'Algérie, ça saute aux yeux, meme si on me ramène un bataillon de contradicteurs et hélas, ce n'est pas du pessimisme, c'est juste de l'évidence.

Des réfugiés venant de Libye passent un poste frontière tunisien, le 30 juillet 2014

La Tunisie a exhorté vendredi ses quelque 50.000 à 80.000 ressortissants présents en Libye à quitter le pays "le plus vite possible" en raison des combats qui y font rage depuis la mi-juillet.

"Le ministère des Affaires étrangères exhorte les Tunisiens se trouvant en territoire libyen à rentrer dans leur patrie le plus vite possible", a indiqué la diplomatie tunisienne dans un communiqué.

SUITE SUR PLANET

Aucun commentaire: