jeudi 4 septembre 2014

Les USA veulent utiliser le pseudo Etat Islamique pour conquérir l’Eurasie

Les USA veulent utiliser l’ISIS pour conquérir l’Eurasie

Dans l'article intitulé "L'OTAN prépare ses hordes islamistes afin de déstabiliser la Russie" , nous avons vu que les buts principaux de la création par les USA de l'Etat Islamique (EI ou EIIL, ou ISIS ou DAESH), sont (a) le démantèlement des Etats du Moyen-Orient, (b) la protection d'Israël, (c) la déstabilisation du Caucase, et (d) l'attaque de la Russie sur son flanc sud. L'article qui suit, paru sur le site italien http://www.sinistrainrete.info confirme cette analyse. H. Genseric

Voici quelques mois, j’avais soulevé le parallèle qu’il y avait entre les hordes djihadistes et les grandes compagnies, ces bandes de pillards que l’Angleterre avait déversé sur la France pendant la guerre de cent ans et qui avaient dévasté le pays pendant des décennies. Quelques siècles plus tard, les intérêts politiques s’étant élargis au-delà des mers et des océans, nous retrouvons le même phénomène avec les corsaires. La méthode s’est perfectionnée depuis, et nous revoyons nos brigands et nos corsaires dans la peau d’islamistes soi-disant fanatiques.

suite de l'article sur le blog pour un maghreb laique et démocratique

La semaine qui vient marquera le 13e anniversaire des événements du 11 septembre, comme Washington reprend ses bombardements. En Irak une fois de plus, ce qui nous ramène à l’une des conséquences les plus tragiques de ces événements : l’opération choc et stupeur.

Oussama ben Laden, qui gît maintenant au fond de la mer d’Arabie (selon la version officielle), incarnait la vision wahhabite intolérante du monde faisant fi des règles. Puis son wahhabisme s’est amalgamé à l’islamisme égyptien de Sayyed Qutb, personnifié par Ayman al-Zaouahiri.

Sayyed Qutb, que le régime égyptien a exécuté par pendaison à la fin des années soixante, était le prophète imprévisible d’un djihad mondial opposant l’Islam à l’Occident. Ses fils zélés, Oussama ben Laden, Ayman al-Zaouahiri et maintenant le calife Ibrahim de l’État islamique (EI) (l’ancien État islamique en Irak et au Levant ou EIIL), sont allés beaucoup plus loin, car leur djihad vise des civils et même des musulmans.

suite de l'article sur le saker

Aucun commentaire: