mercredi 3 septembre 2014

Peut on solliciter l’armée pour sauver le Pays sans qu'on soit trahi ?

Notes perso: J'ai tenu quand meme à regarder hier la chaine al khanzeera, alias al djazeera, c'était le fameux dialogue de chiens qui aboient à chaque instant 'arrey al akher', l'opinion et l'opinion opposée

c'était entre un representant Mauritanien ( pro pouvoir militaire ) et l'autre on ne sait plus comment le qualifier, algérien en exil, ancien FIS devenu conseiller d'un front de la nébuleuse sanglante en Syrie, bref, une belle brochette de chiens invitée juste pour aboyer et non pas éclairer un tant soit peu la fameuse opinion publique, la 'rue arabe' comme nous qualifient les occidentaux n'est pas volée à en juger par ces representants de nos sociétés, mais al djazeera est excellente pour sélectionner ses chiots

faut dire que le sujet est sensible, actuel, et visiblement insoluble, du moins, présenté de la sorte et surtout en ce moment ou le feu est attisé de toutes part dans les quatre coins de la "oumma islamiya"

ainsi donc, la question à quoi fallait il répondre, est il raisonnable aux peuples ( en Egypte, en syrie, et précisement chez nous en Algérie ou le débat ferait rage ) de "rappeler" l'armée après avoir fait nos petits printemps, révolutions, pompeusement autodecrétés, de banales révoltes en réalité, bien "accompagnée" d'une douteuse levure chimique occidentale...mortelle !

le mauritanien est content des dirigeants actuels de son pays, un peu du Zeroual pour caricaturer, une petite hirondelle sans ailes qui ne fait que hocher de la tete, pendant que le pays se prépare à d'autres mésaventures,

à travers l'histoire, c'est vrai qu'un Militaire peut trés bien sortir son pays de la merde et lui tracer des perspectives solides, mais c'est un peu pareil pour un civil, mais ça courre pas les rues, donc la question n'est pas la, elle est ailleurs

ou ailleurs ? le representant du FIS dont j'ai oublié le nom ( zeitoune je crois me rappeler) croit dur comme fer l'avoir trouvée, LA solution, ZE BIG solution

heureusement qu'on les connait, leur certitudes nous font froid dans le dot rien qu'a les entendre blablater qu'ils croient aujourd'hui à la démocratie ( ha bon? enfin ), le respect des urnes (la ils ont le beau role ), l'alternance des elections, le Morsi devenu leur grand martyre, etc

mais la ou ça commençait à se corser, c'est quand il sortait le magnifique exemple Sud coréen, l'Espagne voisine, la Malaisie Machallah, et surtout la Turquie, on le voyais presque jouir en évoquant MERDOGAN l'islamiste turc, qui aurait ramené la prospérité à son pays à peine en 1O ans, alors que ces monstres de militaires turcs ne savent qu'exceller dans la corruption, un peu trop sommairement vu le tableau !!

quand on tire la couverture à ce point, on n'a plus envie de regarder le mec, tellement il est à vomir, se dire musulman, et debiter ainsi des mensonges ( par omission entre autres mais pas seulement ) sur la Turquie est plus que navrant, bref, je ne reviens pas sur le cas turc, il faut suivre le blog pour comprendre mon avis la dessus

la meilleure c'est pour la fin, le monsieur FIS s'égosillait zaama à tresser des lauriers à Israel et sa gouvernance transparente et démocratique respectueuse de son peuple juif, si jamais un demokhrate ( pardon, c'est sorti tout seul ) l'aurait dit des bouts des lèvres, il aurait été égorgé sur le champs !

mais mon pote, tu n'est qu'un vulgaire politicien de pacotille, et oublie la corée du sud, israel et autres pointures, tout le monde sait qu'on ne peux pas faire d'un ane, un cheval de course !

Des partis politiques et des personnalités nationales de poids et de divers horizons interpellent l’armée pour juguler la crise dans laquelle s’enlise le pays et aider à l’élaboration d’une perspective de mise en place d’un régime démocratique.

suite de l'article sur el watan

Aucun commentaire: