vendredi 10 octobre 2014

Pas mal de Musulmans se sont fait avoir par Erdogan, Allah a aussi crée des ânes !!

zoudj bidounes de commentaires !!!

Alors que Daech contrôlait 40 % de la ville kurde vendredi, le gouvernement turc retenait toujours ses troupes à la frontière.

Alors que les djihadistes contrôlent désormais 40 % de la ville de Kobané, devenue le symbole de la résistance à l'«État islamique», les pressions internationales s'intensifient sur les autorités turques, pressées de s'impliquer davantage. Le général John Allen, patron de la coalition internationale, s'est rendu à Ankara vendredi pour demander au gouvernement «des mesures urgentes et rapides». L'émissaire de l'ONU Staffan di Mistura a appelé la Turquie à ouvrir sa frontière aux réfugiés kurdes désireux d'aller défendre Kobané. Enfin, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a rencontré son homologue Mevlüt Çavusoglu à Paris.

Après avoir facilité le passage des djihadistes en Syrie, la Turquie a fini par rejoindre, à reculons, la coalition internationale. Mais malgré le feu vert donné par le Parlement à une intervention militaire en Syrie, les autorités sont restées de marbre face au martyre de Kobané. Et les soldats turcs immobiles.

La menace kurde

En guerre depuis plus de trente ans contre les Kurdes du PKK sur son territoire, les autorités turques refusent d'aller prêter main-forte à leurs frères syriens du PYD.

suite sur le Figaro

Aucun commentaire: