samedi 11 octobre 2014

Un Chinois de Malaisie accuse son gouvernement d'etre pro Daesh !!

Le gouvernement malaisien accusé de couvrir les transactions financières de Daesh

Le secrétaire général du Parti d'Action Démocratique Malaisien, Mr. Lim Guan Eng, dans une interview accordée au The Star Online, accuse le gouvernement du Premier ministre Najib Razak d'avoir des relations secrètes avec le prétendu « État Islamique .»

« En 2013, lors de la visite du Premier ministre Razak en Arabie Saoudite, ce dernier s'est entretenu avec le chef des services de renseignements saoudiens de l'époque, Bandar bin Sultan, les deux hommes ont ainsi accepté d'aider l'organisation extrémiste. De son côté, le Premier ministre malaisien a promis d'apporter une couverture légale aux organisations et aux personnes qui travaillent pour Daesh » rapporte l'AFP, citant mardi, les propos de Mr. Eng.

Mr. Lim Guan Eng, pour illustrer ses propos, se réfère à la corruption rampante qui ronge la politique malaisienne et affirme que le Premier ministre en exercice a accepté 500 millions $ de la famille saoudienne pour achever le projet de construction de tours, dans le centre-ville à Kuala Lumpur, en échange de l'alignement de la politique moyen-orientale malaisienne à celle de l'Arabie Saoudite.

Par intérêt, Mr. Razak se soumet au régime saoudien, fait preuve de complaisance vis-à-vis du culte extrémiste wahhabite financé par Riyad en Malaisie, et ses prétendues déclarations contre le terrorisme ne sont rien de plus qu'un tissu honteux de mensonges, explique Mr. Lim Guan Eng d'après The Star Online.

Mise à sac de la compagnie Malaysia Airlines par l'Arabie Saoudite

Au même moment, alors que la compagnie aérienne malaisienne tente d'éviter la faillite, la direction vient de prendre la décision de supprimer près de 6 000 postes suite aux deux tragédies aériennes qui ont plongé le transporteur déjà en difficulté, en pleine crise.

Après les récents déboires de Malaysia Airlines et la crainte des clients de voler avec la compagnie, la direction a décidé d'introduire le groupe en bourse où elle y propose des actions à très faibles prix.

D'autres rapports affirment que les dirigeants saoudiens ont proposé d'acheter 80% des actions sur la place boursière de Kuala Lumpur.

Des rumeurs font également état de pots de vin perçus par le gouvernement malaisien et le ministre de l'intérieur pour précipiter la vente de Malaysia Airlines à la famille royale saoudienne.

via

Aucun commentaire: