samedi 1 novembre 2014

Daech, Gender, Orwell, Mariage pour tous, l' esclavage est à nos trousses !

Notes perso: J'étais un peu optimiste en pensant d'après lectures, analyses économiques, et déduction logique, qu'on allait direct vers un Monde d'esclavage, en fait, ce monde la, on l'a déjà connu, on le connait encore, c'est dans tous les esprits, et pratiqué toujours dans pas mal de pays y compris et surtout chez nos autres hypocrites pays arabo afro musulmans

La seule différence c'est que le prochain monde esclavagiste est beaucoup plus "moderne", futuriste quoi, c'est sans précédent en tous cas, sauf à avoir lu des livres de sciences fiction, il parait que le Livre 'le Passeur' ( the Giver ) de Lois Lowry paru en 1993, décrivait déjà l'essentiel de ce qui va s'installer,

le plan déjà en route et bien avancé, vous n'avez qu'à voir la vidéo ci dessous, ça part de ce qu'est devenu presque banal le " mariage pour tous" cher au Président Français, François Hollande,

une réalité devenue planètaire par pression diplomatique concrète aidée par la mondialisation, facilitée par les télé- communications, cette idéologie est celle du Gender,

elle est portée principalement par les puissants pays anglo saxons ( usa ) ainsi que les organisations internationales devenues satellites( oms, unicef, et tuti quanti )

ceci dit pour les partisans des idées reçues et détracteurs de toute évolution des moeurs et autres libertés individuelles, la théorie du Gender n'a qu'un lien trés éloigné sinon rien à avoir avec l'Homosexualité, pour ainsi dire, se laissant ainsi largement distancé par l'action de ces destructeurs de l'humanité

d'ailleurs, j'ai souvent instinctivement pensé faire la parallèle avec une autre théorie fumeuse trés à la mode,

venue presque au moment moment infester notre sphère sud singulièrement en déphasage socio economico culturel et déconnectée du reste du Monde, c'est le satané Djihadisme islamique: finalement le Gender est à l'homosexualité ce qu'est Daech est à l'Islam !!

"The Giver": programmation prédictive d'un monde orwellien

Suite à un événement chaotique, l'humanité est singulièrement réduite et la logique du Ordo Ab Chao est mise en oeuvre. Un monde totalitaire ou chaque individu est formaté et surveillé par des drones dès la naissance voit alors le jour pour soit disant éviter les erreurs du passé.

The giver met en scène un monde sans émotions, sans amour, ou les humains n'enfantent plus leurs propres enfants mais sous-traitent cette tâche à des mères porteuses, ou les foyers sont appelées des cellules familiales et ou on ne choisit pas son métier: ces sont "les sages" qui décident pour eux. Le langage se restreint drastiquement pour devenir normé et soumis à des règles strictes, les différences entre les individus sont gommées artificiellement et les souvenirs effacés.

La musique, les livres et les voyages hors de la ville sont interdits. Les personnes sont obligées de s'injecter des médicaments tous les jours au réveil pour garantir la docilité générale et le statu quo pendant que les "sages" font ce qu'ils ont toujours fait: régner en maître. Les bébés trop faibles sont "élargies" (vous comprendrez plus tard). Ce film est une fresque, soit disant pour ados, d'un monde orwelien pas si imaginaire dans la mesure ou certaines de ces folies sont déjà mises en places et que d'autres sont en préparation. Et pour les spectateurs qui n'auraient pas compris là ou veut en venir cette "fiction"...le symbole de cette communauté est le triangle.

Le film évoque également des aspects intéressants comme le péché originel ou la manière d'éviter cette société orwellienne mais je n'aborderais pas le sujet pour laisser à chacun

suite de l'article sur fawkes

Aucun commentaire: