dimanche 2 novembre 2014

Perso, Je ne crois plus aux changements sociétaux, y compris au Burkina Faso

Notes perso : Il y 'a ce qu'on appelle la notion des cycles, et il existe meme des théories assez poussées pour nous dissuader sérieusement de croire à quelque chose qui normalement, son temps est déjà passé, c'est le cycle de Kondratieff

perso j'y crois beaucoup à cette théorie, en fait, ça rappelle les bons vieux adages populaires, entre autres, faut taper le fer tant qu'il est chaud, et sans doute d'autres encore dont je n'ai pas mémoire dans l'immédiat

Le Burkina Faso est un trés bon exemple, c'est parmi les rares pays au Monde qui a eu des dirigeants des plus intègres ( tiens je l'ai pas fait exprés, le Burkina Faso signifie le pays des Hommes intègres ) et bien, oui, d'accord, mais ça m'étonnait fort qu'ils vont en avoir d'autres de sitot depuis le regretté Thomas Sankara, une vraie révolution à lui tout seul

Qui peut croire qu'en Algérie pour revenir toujours à nos moutons, on trouvera des hommes qui vont faire quelque chose d'utiles à la tete du pays ? ça parait invraisemblable pour la simple raison qu'on avait raté la meilleure et dernière opportunité en tuant.... Mohamed Boudiaf !

beaucoup pensent à tord que ce sont des hommes comme Boumedienne qu'il nous faudrait aujourd'hui, ils se mettent le doigt dans l'oeil, c'est fini ce genres de personnages, leurs temps est révolu, encore une fois, entre autres à cause du précédent Boudiaf, rompant un certain "cycle" sans meme attendre celui de Kondratieff

donc, les Burkinabè, vous pouvez rentrer chez vous, dans le calme, que le prochain guignol de président s'appellera Mamadou, Fofana ou Diabaté, c'est du pareil au meme, ils ne vont rien faire d'autres que de mettre toutes les energies du pays à leur propre service, si au moins on était des Royaumes, ça se serait presque un moindre mal, parce que l'amère pilule passerait mieux !!

L'armée veut s'imposer face à la rue au Burkina Faso

Aucun commentaire: