dimanche 2 novembre 2014

Pour éviter à l'Algérie la noyade, des saines rebuffades anti triade comme celle de Habib Zagad

Ajoutée le 30 oct. 2014

Le député Habib Zagad, dans un discours virulent, décide de ne plus participer aux débats de l'Assemblée, inutile et jouissant d'une mauvaise image auprès de la population selon lui. Il s'insurge aussi contre le président de la République, ou plutôt de son absence. "Comment peut-on imaginer qu'un pays comme l'Algérie soit sans président de la République. L'APN ne contrôle plus l'exécutif. Le président dirige le pays par procuration, il ne s'adresse plus à la Nation et n'assiste plus aux réunions. Il ne va plus sur le terrain, ce qui laisse place à toutes les rumeurs".

La suite sur www.chouf-chouf.com

Aucun commentaire: