vendredi 12 décembre 2014

Aux singeries des Miss, en guise de Guenon, l'Algérie va pouvoir envoyer un canon

Fatma-Zohra Sabrine Chouib a été élue hier soir Miss Algérie à l’issue de longues délibérations et d’une soirée qui s’est étirée jusque tard dans la nuit. Ingénieure, la jeune Miss s’est illustrée par sa politesse, son amabilité et son calme, un bon début pour la nouvelle ambassadrice de l’Algérie.

Elle est jeune, belle, originaire d’un quartier populaire et va représenter l’Algérie dans le plus prestigieux concours de beauté au monde. Fatma-Zohra Sabrine Chouib, tout juste âgée de 20 ans, a été élue, jeudi soir, Miss Algérie, à l’issue d’un concours qui a eu lieu à l’hôtel Hilton et qui a vu la participation d’une vingtaine de fille, venant de divers régions du pays.

Le défilé a eu lieu sous le regard bienveillant de Geneviève de Fontenay, longtemps directrice de Miss France, et qui assiste à cette cérémonie pour la deuxième fois. Le jury du concours était présidé par le réalisateur Djaaffar Gacem. La judokate et ancienne championne d’Afrique, Salima Souakri et la présentatrice de la Télévision nationale, Soraya Boumama faisaient aussi partie du jury.

«Je compte représenter dignement le charme, la beauté, la culture et les valeurs de la femme algérienne lors du prochain concours Miss Monde», a déclaré la lauréate, ingénieure en informatique dont les propos ont été repris par l’AFP. En effet, les organisateurs du concours ont affirmé que l’Algérie va prendre part, pour la première fois, au Miss Monde. Et c’est Fatma-Zohra Sabrine Chouib qui aura l’honneur de représenter l’Algérie.

lire article d origine

Aucun commentaire: