dimanche 7 décembre 2014

Mea culpa, ce dont parle Monsieur Bricmont, je le prend pour mon cas !

Notes perso : à s'écouter ou à se relire, je vois que je suis un peu trop "puriste" dans mes dénonciations et critiques, du moins à la manière dont ce Mr Bricmont explique sur cette question difficile

comment peux on avoir la critique si facile quand il est plus que difficile d'agir ?

j'ai remarqué effectivement que la critique meme constructive n'est pas toujours utile, parce qu'elle va à l'encontre des idées d'autres personnes qui sont légèrement décalés par rapport à sa propre thèse, et le risque inévitable de la division

d'ou l'utilité des partis politiques ?

j'ai lu récemment un truc qui m'a un peu remué, bien que c'est banalement connu, c'est que les "méchants" s'unissent généralement toujours autour d'une idée, en l'occurence, un interet quelconque,

en revanche, les "sincères", ceux qui s'opposent à l'ordre établi, ont tendance à se tirer sur les pattes en croyant bien faire et en toute sincérité, c'est ce que dit avec talent et simplicité ce Mr Bricmont

Jean Bricmont: Le monde est en guerre et la gauche se combat elle-même sur Facebook

lien video

Aucun commentaire: