mercredi 3 décembre 2014

Si l'Allemagne avait occupé l'Algérie, on serait devenu le Japon de l'Afrique !!

Notes perso : la guerre est une chose trop importante pour la confier aux militaires avait dit un initié,

aujourd'hui, on peux continuer sur cette litote en disant après tout à propos de la politique, qu'elle est tellement importante qu'il vaut mieux la laisser aux footballeurs, on peux dire tout et son contraire, à ce rythme la, ou peut etre que j'ai rien compris lol

c'est une déclaration spontanée, les bonnes ames diront que c'est un "dérapage", en réalité, beaucoup pensent de la sorte, avant que le "politiquement correct" ne viendra mettre son nez

LE SCAN SPORT - L'ancien joueur de l'équipe de France a dérapé en s'exprimant sur différents sujets lundi soir.

Connu pour être un écorché vif dans le monde du football, Emmanuel Petit s'est lâché lundi soir. Et ses propos risquent de faire du bruit. Au cours d'une soirée caritative à Paris lundi soir, le champion du monde 1998 a livré son analyse sur plusieurs sujets. Avant de déraper. Interrogé sur la possible retraite de Thierry Henry, son ancien partenaire chez les Bleus, Manu Petit est sorti du cadre du football. «Que peut-on reprocher à Thierry Henry? Sa main contre l'Irlande? Il a aidé à la qualification en Coupe du monde! L'Afrique du Sud? Il n'a rien fait. La France est hypocrite et lâche. Parfois, je me dis qu'en ayant été envahis par les Allemands, on serait mieux dirigés aujourd'hui.»

«Quand Brandao prend un mois de prison pour un coup de tête, Cahuzac est encore en liberté, Thévenoud siège toujours à l'Assemblée nationale»

Et l'ancien joueur de Monaco ou d'Arsenal, reconnu aussi pour son franc-parler, d'enchaîner: «J'ai beaucoup de mal avec les Français, je n'ai jamais vu un peuple aussi arrogant, suffisant, menteur et hypocrite.» Dans la continuité de son échange avec notre confrère de Sports.fr, il n'a pas épargné la classe politique. «Les politiciens sont omniprésents pour tout contrôler, mais n'ont aucune crédibilité, encore moins des compétences. Quand Brandao prend un mois de prison pour un coup de tête, Cahuzac est encore en liberté, Thévenoud siège toujours à l'Assemblée nationale. Et on ne parle que de ceux qui ont été pris la main dans le sac. Ils ont le pouvoir et veulent surtout l'argent.»

texte complet du figaro

Aucun commentaire: