dimanche 14 décembre 2014

Tous comptes faits, les Animaux n'iront pas au paradis !

Le New York Times affirmait jeudi que le souverain pontife s'était adressé à un enfant dont le chien était mort pour lui expliquer que les animaux avaient leur place au paradis.

C'était une nouvelle rassurante pour les amoureux des animaux. Seulement, le Vatican est finalement revenu sur une déclaration faussement attribuée au Pape. François aurait tenu des propos remarqués sur les animaux de compagnie, le 26 novembre, durant son allocution hebdomadaire sur la place Saint-Pierre, ont rapporté plusieurs médias la semaine dernière. À en croire le New York Times, le souverain pontife s'adressait à un jeune garçon pleurant la mort de son chien. Il lui aurait ainsi expliqué que toutes les créatures de Dieu avaient leur place au paradis

Toutefois, samedi, le Vatican a précisé qu'il s'agissait d'une mauvaise interprétation des déclarations du Pape, le porte-parole du Saint-Siège, Ciro Benedettini, offrant à cette occasion une leçon aux journalistes: «Il y a une règle fondamentale dans le journalisme. Cela s'appelle la vérification des sources et, dans le cas présent, elle n'a pas été appliqué.» En effet, les propos prêtés à François étaient en réalité ceux d'un de ses prédécesseurs, Paul VI. L'erreur viendrait d'une mauvaise lecture d'un article du Corriere della Serra. CNN a également dû reconnaître sa faute.

article entier sur le figaro

Est-il vrai que dix catégories d’animaux entreront au Paradis Le Saint Coran > Préambule

Aucun commentaire: