lundi 3 octobre 2016

l'Arabie Tayhoudite ( Saoudite ) n'a plus d'argent pour son Wahabisme

Pour le titre du billet, c'est assurément une bonne nouvelle, la mauvaise ( les mauvaises ) c'est que et bien c'est trop tard, leur merdes de propagandes à coup d'imprimés nauséabonds pour détruire les Musulmans à travers le Monde c'est déjà fait, y compris dans les pays occidentaux, et notamment la France.

DERNIÈRES INFOS

1 300 employés d'une imprimerie du Coran licenciés par Saudi Oger (Saudi Gazette)

AFP 28/09/2016

Plus de 1.300 employés d'une imprimerie qui édite le Coran ont été licenciés par Saudi Oger, un groupe du BTP confronté à de graves difficultés financières, a rapporté mercredi un journal. Ces employés ont été notifiés mardi de la résiliation de leurs contrats avec King Fahad Koran Printing Complex dans la ville de Médine (ouest), après avoir été privés pendant des mois de leurs salaires et indemnités, a ajouté le quotidien Saudi Gazette. Il s'agit du dernier groupe d'employés de Saudi Oger à payer le prix des difficultés de la compagnie. Au total, plus de 30.000 travailleurs, originaires notamment des Philippines, d'Inde et du Pakistan, n'ont pas reçu de salaires depuis neuf mois.

Fondée dans les années 1970 par Rafic Hariri, milliardaire et ancien Premier ministre libanais assassiné en 2005, Saudi Oger est dirigée par son fils Saad qui fut lui aussi chef du gouvernement libanais. Elle représente l'une des principales entreprises du BTP en Arabie saoudite.

L'Arabie saoudite fait face depuis deux ans à la chute de ses revenus pétroliers, qui touche notamment le bâtiment, les compagnies de ce secteur dépendant souvent de contrats publics. En août, le roi Salmane a annoncé un plan d'aide de 100 millions de riyals (23,7 millions d'euros) pour les travailleurs du bâtiment. Cette initiative est destinée à fournir de la nourriture et des soins médicaux, financer le rapatriement des expatriés licenciés ou les aider à trouver un autre employeur dans le royaume.

Sur son site internet, Saudi Oger indique avoir été le maître d'oeuvre de la construction de l'imprimerie du Coran avant de "s'impliquer dans sa gestion et sa maintenance". Le gouvernement saoudien procède actuellement à la sélection d'un nouvel opérateur de l'imprimerie, selon Saudi Gazette. Le royaume saoudien, comme de nombreux pays du Golfe, compte une forte main-d'oeuvre asiatique, notamment dans la construction.

info via l'orient le jour

Aucun commentaire: