mardi 14 mars 2017

En Arabie Saoudite, un congrès "pour les femmes" avec des travestis ?

Petit à petit, la maison des Saoud évolue sur la position des femmes dans la société. Le pays a tenu sa première conférence pour deviser des opportunités à offrir à la gent féminine... même si celles-ci n'ont pas pu y assister.

Le royaume d'Arabie saoudite tient à montrer qu'il prend les droits des femmes très à cœur. Dans cette optique, le pays a tenu le premier «Girl's council» de son histoire, soit littéralement, «Conseil des filles».

«Dans la région d'Al Qasim, nous voyons les femmes comme les sœurs des hommes, et nous ressentons la responsabilité de leur offrir de plus en plus d'opportunités», a déclaré le prince Faisal ben Mishal ben Saoud, qui a présidé la conférence.

Un seul petit problème a émergé de cette belle initiative : aucune femme n'était présente dans l'assemblée.

Sur les 13 personnes visibles sur les photos de l'événement, on peut dénombrer... 13 hommes. Et pour cause, la loi, très stricte en Arabie saoudite, interdit la mixité dans les lieux publics. Les femmes étaient apparemment dans une autre salle, ou il leur a été permis de communiquer par vidéo.

Le genre de situation ubuesque dont Twitter raffole. Un utilisateur du réseau social a gentiment tancé les «Social Justice Warriors» (littéralement «guerriers de la justice sociale») outre-atlantique, dont l'idéologie les pousse à défendre de façon égale les féministes et l'Islam : «Maintenant je comprends pourquoi les SJW défendent si férocement l'islam, regardez comme les hommes sont impliqués dans le droit des femmes !»

via et sources

Aucun commentaire: