mercredi 11 octobre 2017

Y'a qu'a aligner les Gays contre Daech à .... Rakka !

Notes perso: les Américains et leur alliés n'ont pas seulement détruit entièrement 7 ( sept ) pays arabes, ils commencent même à imposer leur culture hégémonique "LGBT" et précisement en -Israel 2.0- c'est à dire le Kurdistan Irakien ! la liberté individuelle n'est certes pas une anomalie, mais imposer des groupes armés gays Lgbt, c'est pousser un peu trop le bouchon dans le cu*l des arabos_kurdos_musulmans, c'est Abou ghraib en subliminal !

Une brigade LGBT combat Daech en Syrie

Un groupe LGBT qui se bat contre Daech en Syrie a formé sa propre brigade en réponse aux atrocités commises par l’Etat Islamique à l’encontre des homosexuels, ont révélé Newsweek et The Independent. Son nom? The Queer Insurrection and Liberation Army ou TQILA.

Dans un communiqué publié sur Twitter, l’IRGPN (International Revolutionary People’s Guerrilla Forces) a annoncé, non sans humour, la formation de TQILA : "un sous-groupe de l’IRGPN composé de camarades LGBT qui souhaitent faire avancer la révolution du genre ainsi que celle des femmes". Son logo : un AK-47 sur fond rose. Son slogan : "These faggots kill fascists!" Ces pédés tuent les fascistes!

L’IRGPN est un groupe anarchiste allié du YPG, la milice kurde qui a établi à Rojava, au nord de la Syrie, un modèle de société émancipateur, égalitaire et multiconfessionnel ; une expérience de démocratie directe sur le modèle de la Commune de Paris. Le YPG est plus connu pour avoir créé une brigade entièrement composée de femmes qui terrifie les jihadistes de l’Etat Islamique.

"Les membres de TQILA ont vu avec horreur les forces extrémistes et fascistes attaquer et assassiner un nombre incalculable de membres de notre communauté sous prétexte qu’ils sont malades et contre-nature", a ajouté le communiqué. "Nous ne pouvions pas rester sans rien faire face aux images d’homosexuels se faisant jeter des toits d’immeubles et lapidés à mort par Deach".

Le YPG, l’IRGPN et aujourd’hui TQILA se battent à Rakka, capitale de l'Etat Islamique autoproclamé, qu’ils encerclent. Ils remportent d’importantes victoires et auraient déjà libéré plusieurs quartiers périphériques. "Le rainbow flag – le drapeau arc-en-ciel, symbole du mouvement LGBT – et le drapeau rose et noir flottent à Rakka, écrasant le califat", déclarent-ils, superbes d'insolence.

Si le cauchemar des jihadistes est d’être tués par des femmes, ce qui les empêcherait d’accéder au paradis, imaginez leur terreur s’ils devaient trouver la mort aux mains d’homosexuels. Ils pourraient être éternellement prisonnier d’une boite gay, l’enfer absolu des homophobes daechistes!

© Claude El Khal, 2017

Aucun commentaire: